Bilan de l'assemblée générale de l'UCB, l'union du commerce Beaunois


Revue de Presse


assemblée générale
Union du commerce beaunois : « Être plus audacieux »

Communication et mobilisation, tels ont été les maîtres mots de Patrice Matrot à l'heure de l'assemblée générale de l'UCB, l'union du commerce Beaunois, mardi soir à la Comédie du vin. « Plus que jamais il est temps de se mobiliser et de faire taire les rumeurs sur le commerce beaunois », a notamment lancé la présidente, qui entend bien que l'association se montre « plus audacieuse. » « Ce qui implique que nous soyons plus nombreux »...
À ce jour l'UCB revendique quelque 110 adhérents.
Marques Avenue bien sûr
L'offensive de Marques Avenue n'est bien sûr pas étrangère à cette prise de position.
Et de Marques Avenue il en fut largement question à l'issue de l'assemblée générale statutaire. « On ne pouvait pas ne pas en parler », a reconnu Patrice Martot, totalement hostile à ce projet, d'autant que « l'offre existe déjà, et à tous les prix. » Et de préciser que « si Marques Avenue vient à Beaune ce n'est pas pour faire plaisir au porte-monnaie des Beaunois, mais bien pour faire des sous »...
Reste qu'il n'est pas impossible que certains membres de l'UCB soient pour cette implantation. Aussi, c'est via non pas l'union, mais un collectif, que les commerçants comptent se dresser contre ce projet : « Nous ne laisserons pas mourir le centre-ville », a-t-on notamment pu entendre.
Présent dans la salle, Alain Suguenot, qui entend, « à l'instar de tout élu, défendre l'intérêt général », s'est placé sur le seul terrain technique, pour souligner qu'en l'état actuel, il y a « des difficultés majeures », notamment par rapport à la superficie - insuffisante - et à la situation - enclavée - du terrain ; mais aussi par rapport à la capacité du péage autoroutier, ou encore à l'assainissement.
L'histoire ne dit pas si les commerçants ont été rassurés, toujours est-il qu'ils « ne baisseront pas la garde. »
S'impliquer
En attendant, l'UCB souhaite montrer qu'elle est, plus que jamais, partie prenante dans la vie de la cité. Preuve de cet engagement, la démarche mise en place à l'occasion du festival international du film policier : « L'UCB fait son polar. » Depuis quelques jours on voit ainsi fleurir sur les vitrines des caricatures (nous y reviendrons plus amplement dans notre édition de demain).
La réunion a également été l'occasion d'arrêter les jours d'ouverture du dimanche, à savoir : 5 avril, 10 mai, 15 novembre, 13 décembre et 20 décembre.
Au chapitre des rendez-vous on notera également que le grand déballage d'été aura lieu le vendredi 3 juillet de 9 à 21 heures et le samedi 4 de 9 à 19 heures. Celui d'automne se tiendra le samedi 12 septembre, dans les rues et devant les boutiques et le dimanche 13 dans et devant les halles. Une nouveauté, puisqu'il aura lieu sur deux jours.

Xavier COURNAULT


Revue de Presse - Vendredi 20 mars 2009
Article paru sur le site Le Bien Public

Consulter la revue de presse spéciale Marques Avenue Beaune



A propos de magasins-usine.net