Montpellier : une table ronde pour débattre du Village des marques


Revue de Presse


Village des marques :
Hélène MANDROUX propose la tenue d’une table ronde

« Je ne suis pas opposée à l’implantation du Village des marques à Montpellier, mais chacun comprendra que mon devoir de Maire est de veiller au respect des équilibres. C’était le sens du protocole Odysseum signé en 2005. Je ne mettrai pas 1000 emplois en péril dans l’Ecusson pour en gagner 300 au Village des marques. D’autant que ce projet est également de nature à fragiliser les autres zones commerciales de l’agglo, en particulier à Lattes et Pérols.

Monsieur SALZMAN a exprimé dans la presse son souhait de me rencontrer. Je le recevrai bien volontiers sachant que j’ai une proposition à lui faire. Puisqu’il affirme que son projet ne nuira pas au commerce du centre ville, je l’invite à venir le présenter aux acteurs économiques montpelliérains. Dans cette perspective, j’ai chargé mon adjoint aux affaires commerciales, Marc DUFOUR, de prendre l’initiative, en lien avec l’Agglo, d’une réunion de tous les acteurs concernés afin qu’un débat de fond puisse s’instaurer autour de ce projet.

Il a fallu un protocole Odysseum pour débloquer juridiquement la construction d’ODYSSEUM. Le projet de village des marques ne pourra pas se faire sans que l’ensemble des acteurs se retrouve dans un nouveau protocole et plus largement dans un schéma directeur de l’urbanisme commercial qui doit être mis en place à l’échelle de l’agglomération de Montpellier.

S’il s’avère que ce projet est d’intérêt général, si nous disposons de toutes les informations permettant d’en évaluer l’impact réel sur le commerce existant -en particulier concernant la gamme de produits qui y seront commercialisés-, si l’ensemble des acteurs politiques et économiques sont en capacité de proposer pour l’Ecusson un certain nombre de mesures visant à en renforcer l’attractivité, si nous parvenons, tous ensemble à établir un schéma d’urbanisme commercial à l’échelle de l’agglo, alors il n’y a pas de raison que le village des marques ne puisse pas être créé. »

Après l’annonce par le président de l’Agglomération et par Alain SALZMAN de la création d’un village des marques à Montpellier, Hélène MANDROUX, sans formuler une opposition de principe à ce concept novateur permettant de vendre des marques à des prix réduits et potentiellement créateur d’emplois, avait noté cependant le risque, souligné par de nombreux acteurs économiques, qu’il déstabilise l’activité économique et commerciale du centre-ville, et par là conduise à la suppression de nombreux emplois.

Source Hélène Mandroux, Maire de Montpellier



Revue de Presse - Mardi 14 avril 2009
Article paru sur le site Montpellier.fr


Consulter la revue de presse spéciale Marques Avenue Montpellier


labels : montpellier, odysseum, marques avenue, marque avenue, centre de marques, destockage, déstockage, magasin usine, village de marques, magasins d’usine, magasins usine, concept et distribution, alain salzman, cdec, cdac

marques partenaires de Marques Avenue : Sandro, Bel Air, Princesse Tam Tam, IKKS, tara Jarmon, Hugo Boss, Carven, Cafe Coton, Jerem, Le Temps des cerises, Levi's, Teddy Smith, School Rag, Adidas, Nike, Puma, Le Coq Sportif, Reebok, Petit Bateau, Marèse, Jacadi, Catimini, Weston, Emling, Clarks, Manfield, Lancel, Delsey, Le Tanneur, Sequoïa, Seb, Tefal, Calor, Moulinex, Rowenta, Krups…

A propos de magasins-usine.net