Village des marques de Montpellier : les études trancheront


Revue de Presse


Village des marques :
Ce sont les études qui trancheront

COMMERCE
Hélène Mandroux souhaite la tenue d'une table ronde pour trouver une issue au projet d'implantation du village des marques Le maire de Montpellier est-elle en train de faire marche arrière sur le dossier d'implantation d'un village des marques à Odysseum ? C'est la question que de nombreux commerçants du centre-ville se sont posée, hier, après qu'Hélène Mandroux a annoncé qu'elle n'était pas contre l'implantation de ce type de structure commerciale dans la mesure où un consensus est trouvé entre les nombreux acteurs gravitant autour de ce dossier.
C'est Marc Dufour, l'adjoint aux affaires commerciales de Montpellier, qui a pour mission de réunir autour d'une table tout ce petit monde : « J'ai négocié toute ma vie. Par conséquent, je sais de
quoi je parle. L'intérêt de cette table ronde est, dans un premier temps, de lancer une étude afin de déterminer exactement l'impact d'un village des marques sur le commerce de centre-ville. Nous demanderons ensuite à rencontrer Alain Salzman, le patron de cette structure, afin qu'il nous présente son projet. » La première réunion devrait se tenir d'ici à la fin du mois. Une quinzaine de personnes y seront invitées : représentants de la CCI, de l'Agglo, présidents d'associations de commerçants du centre-ville, organisations patronales... « Je n'ai aucun a priori. Si l'étude dit que l'impact est faible, on dira oui au village des marques ; si c'est le contraire, on arrêtera tout. » La Ville, par ailleurs, se dit prête, si la structure venait à s'implanter, à trouver des solutions pour maintenir une dynamique commerciale dans l'Écusson. « On peut mettre en place un système de gratuité de places de parking, proposer un ticket de tramway gratuit pour le centre-ville à toute personne se rendant à Odysseum ou encore prévoir des aménagements particuliers avec la réalisation de la future ligne de tram autour de l'Écusson... »Mais pour le président de la CCI, Jean-Pierre Fabre, « on n'en est pas encore là ! » Il faut dire que la chambre consulaire n'a pas attendu la mise en place d'une table ronde pour lancer une étude.
« C'est un organisme national qui est chargé de réaliser cette enquête. On aura les résultats d'ici à un mois. On veut connaître l'impact exact sur le commerce de centre-ville mais aussi au-delà : dans le département et la région. » Pour l'instant, Jean-Pierre Fabre, qui se dit, tout de même, favorable à la tenue d'une table ronde, reste ferme sur les prix : « La Ville veut mettre en place un deuxième protocole alors qu'on n'a pas encore réussi à expliquer celui signé pour Odysseum. Commençons par faire les choses convenablement ! » Aux études maintenant de rendre leur verdict. Mais quand on sait tout ce que l'on peut leur faire dire, on est en droit de laisser le doute s'installer.
Gil LORFÈVRE



Revue de Presse - Jeudi 16 avril 2009
Article paru sur le site Midi Libre


Consulter la revue de presse spéciale Marques Avenue Montpellier


labels : montpellier, odysseum, marques avenue, marque avenue, centre de marques, destockage, déstockage, magasin usine, village de marques, magasins d’usine, magasins usine, concept et distribution, alain salzman, cdec, cdac

marques partenaires de Marques Avenue : Sandro, Bel Air, Princesse Tam Tam, IKKS, tara Jarmon, Hugo Boss, Carven, Cafe Coton, Jerem, Le Temps des cerises, Levi's, Teddy Smith, School Rag, Adidas, Nike, Puma, Le Coq Sportif, Reebok, Petit Bateau, Marèse, Jacadi, Catimini, Weston, Emling, Clarks, Manfield, Lancel, Delsey, Le Tanneur, Sequoïa, Seb, Tefal, Calor, Moulinex, Rowenta, Krups…

A propos de magasins-usine.net