Le projet de magasins d'usine à proximité de Beaune ne fait pas l'unanimité !

L'annonce de l'implantation d'un centre Marques Avenue aux portes de Beaune (lire l'aricle) a provoqué des réactions immédiates et contrastées.
Voici l'article publié par notre confrère S.F. sur le site le Bien Public.

Revue de Presse

Implantation de Marques avenue à Levernois
Magasins d'usine : des réactions contrastées

L'annonce du projet d'implantation d'une enseigne de magasins d'usine près de Beaune provoque des réactions contrastées.
Le projet de l'implantation de l'enseigne de magasins d'usines Marques Avenue aux portes de Beaune sera étudié par la Commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) le 10 mars prochain. Cet ensemble commercial, composé de 89 boutiques de surstocks de grandes marques de mode, pourrait venir s'implanter sur un terrain privé à Levernois, à 5 km de Beaune. Le maire de Levernois, Serge Collavino, affirme être au courant mais reste prudent et attend la suite des événements : "J'ai eu effectivement l'occasion de rencontrer Alain Salzmann, le PDG de la société Concepts et Distribution, dont Marques Avenue est l'une des enseignes. Il m'a contacté et présenté le projet, c'est tout. Pour le moment, on dialogue, et on attend de voir les tenants et aboutissants". Serge Collavino n'est pas opposé à cette implantation. "Je me suis renseigné auprès de responsables de la municipalité de Troyes pour avoir un exemple de l'impact des magasins d'usine sur l'emploi. Il y a différents sons de cloche. Pour certains, Marques Avenue a fait revivre la ville", confie-t-il. Pour lui, les 400 emplois que pourrait générer l'implantation du magasin ne seraient pas négligeables.
Olivia Leparoux, ajointe au développement économique et au tourisme à la mairie de Beaune, affiche davantage de méfiance : « Nous n'avons pas encore été saisis par la Préfecture. Toutefois, nous avons déjà entendu parler de ce projet. Sur le principe, nous sommes contre ce type de magasins qui entraînent un tourisme à la journée et usent la voirie sans apporter de plus-value aux commerces environnants. Il ne faut pas que cela fasse de l'ombre à l'identité commerciale de Beaune. C'est pourquoi j'attends des analyses sur l'apport économique et touristique d'une telle implantation. »
Patrice Matrot, la présidente de l'UCB (Union du commerce beaunois), partage la position de la municipalité de Beaune : "Ce serait dramatique qu'on devienne une région de passage. Les gens n'iraient pas à Beaune, ni même à Levernois, mais à Marques Avenue, puis repartiraient aussitôt. De plus, cela créerait des emplois précaires. C'est tout sauf du commerce".
Malgré tout, les Beaunois semblent ignorer les problèmes que pourrait générer l'implantation de magasins d'usine et voient surtout cette perspective comme une bonne nouvelle : "Pour s'habiller pour pas cher, on n'a pas grand-chose ici. Quand j'ai besoin d'acheter des vêtements de marque, je vais à Dijon ou à Chalon. Un magasin d'usine, ça manque ici" déclare Amélie, une Beaunoise de 26 ans.
S. F.

Revue de Presse - Vendredi 13 février 2009
Article paru sur le site
Le Bien Public


Articles à consulter :
Marques Avenue : des magasins d’usine aux portes de Beaune ?
Marques Avenue : une saga hors du commun !
Les projets de centres de marques
Les Centres de Marques en France

Nos derniers articles :
Viaduc Village, le village de marques de la Cavalerie avance au galop !
Arena : un magasin d’usine à Corbeil-Essonnes
Marques Avenue Côte d'Opale devient l'Usine Côte d'Opale




labels : magasins d’usine, magasins usine, beaune, bourgogne, cote d’or, marques avenue, marque avenue, centre de marques, destockage, déstockage, magasin usine, village de marques, levernois

A propos de magasins-usine.net