Marques Avenue va investir plus de 40 millions d’euros à Beaune

Alain Salzman président de Concept & Distribution (propriétaire de l’enseigne Marques Avenue qui pourrait implanter 88 magasins d'usine près de Beaune) nous en dit un peu plus sur le centre Marques Avenue en Bourgogne et annonce qu’il devrait investir plus de 40 millions d’euros pour ce projet dans une interview accordée à notre confrère Berty Robert, du Journal de Saône et Loire

Revue de Presse

Magasins de marques près de Beaune
“Nous allons investir plus de 40 millions d'euros”

Alain Salzman préside Concept & Distribution, propriétaire de Marques Avenue, qui pourrait implanter 88 magasins d'usine près de Beaune.
Quelle est la raison du choix de la région beaunoise pour implanter Marques Avenue, dans l'hypothèse où la Commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) rendrait un avis favorable, le 10 mars ?
Alain Salzman - Nous avons choisi Beaune en raison du fonctionnement particulier propre à ces équipements commerciaux que sont les magasins de marques. Nous avons mesuré le trajet moyen qu'un client pouvait faire pour venir dans nos magasins, notamment ceux de Troyes. Ce trajet est allé jusqu'à 354 km aller- retour. Notre logique d'implantation, c'est de se trouver à un point précis qui puisse rassembler la chalandise maximale.
Il faut que nous puissions bénéficier d'une visibilité et d'une accessibilité optimale. Beaune est à la jonction des autoroutes A 6, A 31 et A 36. Cela représente un trafic de l'ordre de 23 millions de véhicules par an, dont 2 millions de véhicules qui se croisent à la sortie Beaune-Sud.
On est à 1 h 30 d'une chalandise assez importante à laquelle s'ajoute un flux touristique avec lequel nous avons l'habitude de beaucoup travailler. La notion de “tourisme commercial” est pour nous une donnée importante.
Le potentiel logistique existant à Beaune a-t-il également pesé dans votre choix ?
A. S. - Ce potentiel est là pour les mêmes raisons qui nous valent d'être présents. Avec la logistique, il peut y avoir des effets de synergie à terme mais ce qui nous intéresse prioritairement, c'est le consommateur final.
Etes-vous optimiste sur la décision que doit rendre la CDAC le 10 mars ?
A. S. - Depuis 15 ans, tous les dossiers que nous avons déposés en CDEC (1) nous ont permis de débattre et de nous implanter. Parfois, on est même venus nous chercher !
A Beaune, ce ne fut pas le cas. L'initiative est venue de nous. Il est vrai que la transformation des CDEC en CDAC représente une inconnue. Leur fonctionnement est inédit pour nous. Je n'ai pas d'indications réelles sur sa composition. C'est un nouveau contexte.
En cas d'avis positif, quelles seront les étapes suivantes ?
A. S. - L'architecte du projet est choisi : il s'agit de Jean- Michel Wilmotte. C'est quelqu'un de connu et de reconnu, qui partage avec nous la conscience de la responsabilité pour réaliser une implantation qui marque également une entrée de ville. Notre volonté est aussi de travailler avec les élus.
Le projet s'étend sur 7 hectares. Il comprend deux phases : une de 14 000 m2 et la seconde de 4 000 m2. L'ouverture de la première phase est envisagée pour octobre 2012.
Comment se traduirait ce projet en termes de créations d'emplois ?
A. S. - Sur la première phase on pourrait créer 264 emplois, avec un chiffre d'affaires prévisionnel tournant autour de 37,5 millions €.
Que répondez-vous aux commerçants locaux qui craignent votre arrivée ?
A. S. - L'Observatoire européen des magasins d'usine a réalisé sur ce point une étude qui montre que le chiffre d'affaires qui sera prélevé par ce centre, sur le commerce de proximité, est forcément faible parce que nous allons chercher le consommateur très loin.
Par exemple, aujourd'hui, à Troyes, il y a 400 000 m2 de magasins de marques, dont 30 000 m2 pour nous. Si on avait dû prélever notre chiffre d'affaires sur le consommateur local, il n'y aurait plus de commerce à Troyes.
D'après l'étude que je cite, le chiffre d'affaires prélevé sur le commerce de proximité serait de 2,6 millions d'euros, ce qui aurait pour conséquence de fragiliser 17 emplois, contre 264 créés.
Vous évoquez deux phases : la réalisation de la seconde sera-t-elle conditionnée par les résultats de la première ?
A. S. - En général on se donne toujours la possibilité, avec l'architecte, lorsqu'on imagine la première phase de 14 000 m2, de prévoir une extension. Aujourd'hui, la taille moyenne d'un Marques Avenue, c'est 16 500 m2. L'investissement total prévu oscille entre 42 et 52 millions d'euros.
Trouvera-t-on uniquement des commerces de textile dans ce centre ?
A. S. - L'ensemble comportera 88 boutiques d'équipement de la personne et de la maison. Du textile homme, femme, enfant, chaussures, linge de maison, arts de la table. Il faut comprendre que ce centre ne sera pas un endroit vulgaire dans lequel on vendra des produits vulgaires. Ce sera un endroit de qualité où les marques vendront en direct, avec un positionnement haut de gamme, des surstocks vendus avec des rabais compris entre -30 et -70 %. Pour la marque, c'est un moyen d'écouler ses surstocks dans un univers contrôlé, en matière d'image. Quand on s'appelle Lacoste ou Hugo Boss, on est sensible à cet aspect des choses.
Propos recueillis par Berty ROBERT

(1) Les Commissions départementales d'équipements commerciaux (CDEC) sont devenues des CDAC depuis le 1er janvier.

Revue de Presse - Dimanche 15 février 2009
Article paru sur le site
Le Journal de Saone et Loire


Articles à consulter :
Marques Avenue : des magasins d’usine aux portes de Beaune ?
Le projet de magasins d'usine à proximité de Beaune ne fait pas l'unanimité !
Marques Avenue : une saga hors du commun !
Les projets de centres de marques
Les Centres de Marques en France

Nos derniers articles :
Viaduc Village, le village de marques de la Cavalerie avance au galop !
Arena : un magasin d’usine à Corbeil-Essonnes
Marques Avenue Côte d'Opale devient l'Usine Côte d'Opale




labels : magasins d’usine, magasins usine, beaune, bourgogne, cote d’or, marques avenue, marque avenue, centre de marques, destockage, déstockage, magasin usine, village de marques, levernois, Alian Salzman, Concept et Distribution

A propos de magasins-usine.net